Jury jeunes lecteurs

par Françoise Vigneau

En 2012-2013, le jury jeunes lecteurs sera à destination des classes de CM 2.

Le thème de la peur a été retenu.

Voici la sélection en avant première :

- La mort marraine, Anne Quesemand, illustrateur Laurent Berman, L’attrape-science :

Il était une fois un cordonnier heureux nommé Jean qui aimait sa femme et ses quatre enfants. Mais lorsque celle-ci mourut en mettant au monde leur cinquième enfant, Jean se révolta contre le monde entier, refusant de donner à l’enfant parrain ou marraine et ne lui donnant même pas de nom

- Une incroyable histoire, William Irish, Syros

Buddy est un petit garçon. Il vit dans une toute petite maison avec ses parents. Parfois, il s’évade de ce monde triste, et va, par la pensée, dans des endroits qu’il juge plus beaux, où il se passe plus de choses. Ensuite, il raconte des histoires rocambolesques. Ses parents n’aiment pas trop cela. Ils voudraient bien que Buddy mette un frein à son imagination.

Ce soir-là, la chaleur est insupportable. Buddy décide d’aller dormir sur le pallier de l’escalier d’incendie. C’est là qu’il voit quelque chose qu’il n’aurait pas dû voir.
Le lendemain matin, son père ne le croit pas. A force d’inventer des histoires, il finit par ne plus être crédible.

- La mécanique du diable, Philip Pullman, castor Poche

Demain, l’horloge de la ville doit s’enrichir d’un nouvel automate. Mais l’arrivée du célèbre docteur Kalmenius, génie de l’horlogerie, marque le début d’une abominable nuit... Sa présence semble en effet entraîner une série d’incidents de plus en plus inquiétants. La mécanique du temps serait-elle dictée par une logique diabolique ?

- Jusqu’au bout de la peur, Moka, L’école des loisirs

La pluie bat, la tempête fait rage, les champs sont inondés, le Marais poitevin déborde de partout. Il faudrait être fou pour mettre le nez dehors par ce temps. Fou, ou pourchassé par un tueur. Quentin et Garance ne sont pas fous du tout. Ce sont deux enfants très intelligents et débrouillards, au contraire. Mais les voilà seuls dans la nuit, seuls et perdus sur une barque plate, avec leurs vélos accidentés et une barre de céréales. Leur père a disparu. Assassiné, ils en sont sûrs, par un cambrioleur qu’ils ont surpris dans son bureau. Il les a poursuivis à pied, puis à vélo, à travers les éléments déchaînés. À présent, il les traque en bateau. Il veut leur peau.

Rendez-vous le 20 septembre à 17 heures, à la médiathèque Elsa Triolet