Difficulté et fiche de progrès

par Jean-Paul Laurent

Des exemples de fiches de progrès présentées lors d’un STIL PPRE en 2008. La philosophie de ces fiches peut être source d’inspiration pour traiter la difficulté scolaire non seulement en classe (prévention, soutien, remédiation) mais aussi dans le cadre de l’aide personnalisée.

 

Cette philosophie s’appuie sur quelques lignes directrices :

- L’élève est nécessairement associé à sa fiche de progrès ; celui-ci identifie généralement bien son problème (un pouvoir d’agir qu’il n’a pas contrairement à ses pairs ou à l’adulte) et c’est de cette prise de conscience que peut naître le besoin d’apprendre.

- Le maître, quant à lui, aidé de ses collègues du cycle (RASED compris), identifie et analyse la difficulté puis établit une progression. Il peut également solliciter l’équipe de circonscription pour être accompagné dans cette tâche aussi difficile qu’incontournable.

- Ensemble, maître et élève peuvent alors contractualiser le projet d’apprentissage. Ce projet doit rester modeste  – un escalier comportant trop de marches est perçu le plus souvent comme inaccessible –  et toujours s’appuyer sur un savoir de l’élève (première marche). Dans tous les cas, l’enfant doit comprendre pourquoi il va apprendre. C’est en effet la perspective du pouvoir à venir qui va garantir la qualité et l’efficience de son engagement d’élève.

- Dans le cadre d’un PPRE ou d’une aide personnalisée, les parents sont associés au projet. On définit ensemble le rôle qu’ils vont pouvoir/devoir jouer pour contribuer à la réussite de leur enfant. (Les échanges devraient les conduire à envisager par eux-mêmes le champ des possibles.)

- Pour inscrire l’élève dans une dynamique de réussite, chaque étape de son ascension est matérialisée d’une façon ou d’une autre (déplacement de la figurine et datation dans le cas présent). Cette valorisation est une des clés de voûte du projet dans la mesure où elle stimule en continu l’engagement de chacun et permet ainsi d’éviter essoufflement et frustration.

- L’accession de l’élève au sommet de l’escalier (podium) est nécessairement un grand événement que tous les acteurs fêtent dignement ensemble avant de se remettre en marche vers de nouvelles contrées inexplorées.

 

 !

À TOUS

À TOUTES ET

BONNE ASCENSION